La Corse du Sud côté mer et côté terre.

La Corse du Sud côté mer et côté terre.

Oui découvrir la Corse du Sud à bord d’un voilier est sans aucun doute l’un des meilleurs moyens de toucher du doigt le côté sauvage et préservé de l’île de beauté. C’est d’ailleurs par la mer que l’on vérifie sans doute le mieux cette affirmation de “beauté sauvage”. Et c’est bien sûr la motivation première de ce blog dédié à la location de voiliers en Corse. Mais pour le “vrai” amoureux de cette île si dense, il est impossible de se contenter uniquement d’une “découverte maritime”.
La Corse est certes une île mais c’est aussi une vraie montagne dans la mer, avec des vallées, des sommets, des villages, des rivières, des villes et tout une population, une culture, une gastronomie etc à découvrir absolument. Et cela implique donc de débarquer !

Un mix terre-mer

Nous sommes plutôt partisans de faire un joli mix entre un séjour en mer et un séjour à terre. Et pour nous, cela vaut tout autant en Corse que sur l’ensemble des îles où la location de bateaux à voile est possible (NDRL: oui vous avez vu, on exclu les bateaux moteurs).
La solution “idéale” ressemble selon nous à un séjour de 15 jours en Corse avec une semaine passée à bord d’un voilier et une semaine passée à terre, dans un hébergement permettant de partir à la découverte des richesses de l’île.

Découvrir le sud de la Corse.

Vous êtes très nombreux à choisir le sud de la Corse pour la location de votre bateau. Les images des Îles Lavezzi, des plages de la région de Porto Vecchio, des falaises de Bonifacio, des mouillages sauvages de la zone de Senetosa, du charme des villages de Campomoro ou des criques “secrètes” du sud est attirent toujours plus de navigateurs.
Mais le Corse du Sud est aussi un arrière pays d’une rare richesse que nous vous invitons à découvrir aussi à terre.

Plage Palombaggia Porto Vecchio Corse du Sud

Comment se loger dans le sud de la Corse ?

Pour profiter pleinement d’une semaine dans le sud, il est important de bien choisir son lieu de résidence. Et cela tombe bien car la région est aussi celle qui propose la plus grande capacité de logement. Hôtels, location de villa, résidence de tourisme et bien sûr campings en Corse du Sud en mobil-home permettent de passer une semaine reposante et confortable tout en alliant “farniente” et découverte.

Où se loger en Corse du Sud ?

Là encore, tout est une question de goût . Peut-être qu’après une semaine en mer, vous aurez envie de retrouver une ambiance “urbaine” et animée. Dans ce cas là, la région de Porto Vecchio ou celle d’Ajaccio paraissent les plus appropriées.
SI ce besoin de “retour à la civilisation” est teinté d’envie d’authenticité, nous vous conseillons plutôt des zones de “petites” stations balnéaires ou de petits villages comme sait encore l’offrir la Corse. Parmi ces zones, vous en aurez certainement vue par la mer, comme Campomoro ou Porto Pollo dans le Valinco, Tizzano ou Pianotolli Caldarello plus au sud ou encore Saint Cyprien, Sainte Lucie ou Solenzara en remontant sur la côte est.
Et si vous vouliez au contraire complètement changer d’atmosphère avec un séjour plutôt montagne, sachez que là encore, la Corse propose des solutions incroyables. Il est possible d’opter pour des logements originaux dans des petits villages de montagne sans être jamais très loin de la mer. Dans ce cas là, tournez vous vers la sublime Alta Rocca pour profiter d’un séjour entre les aiguilles de Bavella, la plaine de la rivière du Rizzanese, la proximité de Porto Vecchio ou Propriano !

Montagne corse du Sud

Quoi faire en premier ?

Voila sans doute la question la plus difficile a trancher ? Car si vous êtes sur ce site d’amoureux de la location de bateau à voile en Corse, c’est que votre motivation principale reste la semaine passée en mer.
Cette question revient à répondre à ” Dans une glace à deux boules, est ce que l’on mange le parfum préféré d’abord pour profiter tout de suite ou en dernier pour garder le meilleur pour la fin ?”
Et franchement, les deux options se valent. Pourtant, nous avons nous notre préférence, que l’on applique dans l’ensemble de nos séjours comme récemment après avoir profiter d’une location de voilier en Guadeloupe auprès de nos amis exilés volontaires.
Selon nous, la bonne formule est de commencer par la semaine en mer puis de passer quelques nuits (une semaine) à terre pour se “remettre” sur le plancher des vaches.
Mais les partisans de la formule contraire arguent eux qu’il faut commencer par comprendre l’île à terre, s’habituer au climat puis valider la découverte en prenant du recul en mer.

Et selon vous, quelle est la meilleure solution ?

La Corse par la mer…et à terre !

La Corse par la mer…et à terre !

Le blog Location Voilier Corse parle, comme son nom l’indique, de tous les moyens de passer des vacances en mer autour des rivages de l’île de beauté.
Au fil des articles, nous y évoquons les ports de plaisances, les meilleurs mouillages, les bonnes adresses et les paillotes immanquables.
Mais nous y répétons aussi mille fois combien la Corse est riche et différente, combien elle mérite son qualificatif de ” montagne dans la mer”.
Nous allons nous interroger ici aujourd’hui sur l’opportunité de ne passer qu’une semaine en mer, ou de mixer un séjour à bord d’un voilier puis de le compléter par une découverte à terre.

La Corse, une destination multiple

Une chose est certaine, la Corse fait partie de ces destinations que l’on ne peut pas dire ” connaitre” en un seul séjour.
Certes l’île est toute petite, mais avec 1000 km de côtes, plus de 200 sommets culminant au delà de 2000 m d’altitude, des spots de surf et des stations de ski, des marinas pour plaisanciers millionnaires et des criques sauvages avec quelques cabanons, la Corse est d’une densité incomparable.
Au milieu de la méditerranée, cette île pourtant si proche réserve encore bien des surprises à tous les amateurs, même les plus avertis.

Se pose alors la question de savoir s’il faut se concentrer sur une zone précise pour des vacances, ou si au contraire, il faut rayonner et partir à la découverte du plus grand nombre possible de territoire.

Quand on opte pour la location d’un voilier en Corse, le temps d’une semaine, la réponse s’impose quasiment d’elle-même. Pour en profiter réellement avec 6 jours de mer possible, il faut savoir délimiter une zone de navigation et prendre le temps de l’exploration en fonction de l’équipage et de la météo. A la limite, en optant pour 2 semaines de location, un tour de corse est envisageable, mais là encore, en comptant sur une météo favorable, un équipage docile et des temps d’escale assez courts.

En mer mais aussi a terre

Et si la bonne idée était plutôt de mixer un séjour en mer, dans une des grandes zones de navigation de l’île et de le compléter (avant ou après) par une semaine à terre en optant pour une location vacances corse ?
Combien d’entre nous, marins ou plaisanciers, se sont insurgés contre ces touristes ne sortant jamais de leur hôtel-club all inclusive ? Combien se sont moqués de ces moutons en autocar, suivant un chemin tout tracé ? Alors peut-on réellement envisager de ne jamais sortir de son bateau pour partir à la découverte de la terre, de ses habitants, de ses coutumes, de sa culture ?
Et la question est encore plus brûlante quand on parle d’une terre comme la Corse où l’âme est sans conteste à rechercher dans l’intérieur et non pas au bord de mer.
Alors OUI, pour nous, rien de mieux que de savoir mélanger les plaisirs du marin à ceux du terrien. Il faut savoir amarrer son bateau quelques heures ou quelques jours pour partir à la découverte des montagnes corses, savoir se baigner dans une des rivières limpides qui coulent des lacs d’altitude, savoir goûter des plats “ruraux” différents de ceux proposés par les restaurants des ports de plaisance fréquentés lors des arrêts techniques…

Se partager pour mieux profiter de la Corse

Ainsi, nous vous suggérons d’opter pour un début de séjour en mer, histoire de totalement couper avec la frénésie moderne, à bord d’un voilier face aux côtes corses. Puis de choisir une maison ou une location, pas forcément au bord de la mer, afin de remettre les pieds sur terre mais en douceur, dans le calme d’un arrière pays corse accueillant et authentique. Rien ne vous empêchera de goûter à nouveau aux joies de la baignade en mer, mais le fait de la partager différemment vous enrichira encore un peu plus, avec tellement plus de choses à raconter lors de votre retour.

La Corse à cette chance inouie de pouvoir offrir un choix aussi vaste, profitez en !

Une société ajaccienne élue “loueur de l’année”

Une société ajaccienne élue “loueur de l’année”

Lors du récent Salon Nautique de Paris, en décembre 2018, une société de location de voilier insulaire à été récompensé du titre de “loueur de l’année” pour la zone méditerranée.

Corsazur Marine

L’entreprise s’appelle Corsazur Marine. Elle est installée depuis de très nombreuses années sur le quai du port d’Ajaccio, côté Tino Rossi.
La société fut créée par Hubert Briffaut en 2004. Longtemps dirigée par son fondateur, cette petite entreprise a vite été reconnue dans l’univers de la location de voilier en Corse comme une boite sérieuse, rigoureuse voir parfois rigide, mais offrant toujours à la location des bateaux en parfait état de navigation.
De plus, Hubert était connu pour ses briefings d’avant départ complet et très rassurant.

La société Corsazur a été vendu en 2016 à un couple de passionnés, bretons et amoureux des côtes corses.
Edmée et Etienne Delaisi ont repris le bébé pour le faire grandir tout en gardant les fondements : pas d’esbroufes mais des bateaux parfaits pour des vacances en Corse de qualité.
Et visiblement le résultat est plus que positif puisque un jury de professionnels leur a attribué le titre de ” meilleur loueur de voilier en méditerranée pour l’année 2019″

Un prix moins anodin qu’il n’y parait

Ce prix leur a été remis par le vainqueur de la Route du Rhum 2018 en classe Imoca Paul Meilhat.
Mais c’est tout un jury qui a décidé de cette consécration du travail bien fait.
En effet, le jury composé de journalistes de Voile Magazine, de membres de la FIN et d’acteurs de la location comme Globe Sailor, ce jury a donc jugé que Corsazur Marine proposait le meilleur service de location de voilier, en prenant en compte la qualité des bateaux mais aussi celle du service avant la location, à l’arrivée en Corse et bien sûr pendant la semaine de location.
Il s’agit d’un geste honorifique qui ne change pas grand chose au quotidien de l’entreprise ajaccienne, mais un cela reste un signal fort à tous les professionnels de la plaisance que l’on peut être un petit artisan indépendant et être reconnus par ses pairs !

Pour en savoir plus :

Le site de Corsazur Marine
L’article du blog sur leur sacre : meilleur loueur de voilier de méditerranée

4 mouillages originaux à découvrir en Corse du Sud

4 mouillages originaux à découvrir en Corse du Sud

La Corse est une destination vacances particulièrement réputée depuis de nombreuses années.
Et bien évidement, puisqu’elle est plébiscitée et très fréquentée, elle est aussi décrite dans de nombreux, guides spécialisés, blogs de voyages ou émissions TV.
Et finalement, ce sont toujours les mêmes grands classiques qui sont décrits dans ces publications grand public ventant la montagne à Bavella, la protection de la nature à Girolata ou encore la beauté des plages entre Bonifacio et les îles Lavezzi. Et ils ont raisons ! Tout ces endroits méritent le détour à pied, au volant ou en excursions.
Mais si vous faites partis des heureux élus qui avaient choisi de la location de voilier en Corse, vous allez avoir l’opportunité de découvrir des lieux différents et moins fréquentés.

La Corse par la mer, et ses rivages sauvages

Les côtes corses sont longues de 1000 km et la grande majorité ne sont pas urbanisées !
Ce qui permet, pour celui qui cherche un peu, de mouiller son ancre dans des coins de rêves, loin des foules même en plein été.
Attention, n’espérez tout de même pas être les seuls dans votre petite crique en plein mois d’août, les vrais amoureux de la Corse à la voile savent comme vous où se mettre à l’abri .
Justement, à propos d’abri, les lieux et mouillages évoqués ici le sont par beaux temps. Certains seraient aventureux voir dangereux par mer forte. Dans ce cas là, ne faites pas les braves et rejoignez un des ports corses ou un abri sûr.

Cala di Figa au nord d’Ajaccio

Si la plus part des locations de voiliers au départ d’Ajaccio commencent par un mouillage au sud, dans l’anse de Cacalu, nous vous incitons à découvrir au nord du golfe la petite crique de Cala di Figa et sa plage de sable ( que les ajacciens appellent la plage aux ânes…vous comprendrez vite pourquoi). Cette belle baie, située légèrement plus au nord que la très belle plage de Capo di Feno, est totalement sauvage, inaccessible par la route ( une piste permet la circulation à l’exploitant d’un hébergement dans le maquis)
La proximité d’Ajaccio fait que le matin, quelques plaisanciers à la journée passent par là. Mais le lieux est vraiment parfait pour une première ( ou dernière) nuit.

Tralicettu et la plage d’argent

Au sud, notre coup de coeur va vers ces deux plages situées au sud de Tizzano. Ce tout petit port est d’ailleurs en soit un trésor de calme. Les plages de Tralicettu et la plage d’Argent ( à ne pas confondre avec celle de Coti Chiavari, beaucoup moins calme) sont totalement sauvages. Pas de route, pas de constructions…donc un endroit de rêve pour mouiller son bateau loin des foules. Les plages étant assez larges, il est possible d’y trouver plusieurs voiliers pendant l’été.

Bonifacio, U Marescu et Tavonata

Ok tout le monde veut aller à Bonifacio en bateau. Et cela est totalement normal tellement cette ville est unique, surtout depuis la mer. Et tous les plaisanciers connaissent les plages de Paraganu, de Piantarella (totalement saturée l’été) Santamanza et Balistra….et que dire de la Rondinara quasi inaccessible en été.
Pourtant entre ces deux dernières plages se trouvent 2 petites criques totalement sauvages, là encore pas de route seul un petit chemin de randonnée permet d’accéder à ces petites criques entre granite rouge et maquis vert foncé. Un lieu idéal pour les Robinson Crusoé à la voile.
Si vous avez envie d’un peu plus de civilisation, la plage de Caneta, dans le golfe de Santamanza ravira les amateurs d’eau bleue translucide.

Capicciola après Porto Vecchio

Enfin, parès la région très touristique de Porto Vecchio, nous avons un tendresse particulière pour la plage de Capicciola. Tout proche des plages les plus connues de Sainte Lucie de Porto Vecchio, Capicciola n’est pas simple d’accès par la route. Moins “glamour” que ses consœurs de Pinarello, Fautéa ou Lecci, elle est donc un havre de paix pour les plaisanciers à la recherche d’un joli mouillage pour passer un moment tranquille avant de remonter la très longue côte orientale.

 

 

 

Acheter un catamaran en Corse

Acheter un catamaran en Corse

Dans le monde de la plaisance en méditerranée, et donc en Corse, il existe deux clans bien distincts. Les amoureux inconditionnels des voiliers monocoques et les fans des catamarans.
Pendant longtemps Mare Nostrum a été considéré comme une mer non adaptée aux multicoques, jugés peu adapté à la houle et aux vents rencontrés ici, à l’opposé des Caraïbes où les alizés réguliers et peu violents semblaient être la zone idéale pour ces larges bateaux.
Mais les fabricants de catamarans habitables ont proposé d’énormes évolutions sur les gammes de bateaux à la vente pour allier de façon incroyable l’espace et le confort d’un bateau à plusieurs coques avec les performances d’un voilier monocoque.
Et cela se retrouve dans la location avec une demande de plus en plus importante pour une location de catamaran en Corse ( nous y reviendrons) . Ainsi se pose la question de ” où acheter un catamaran habitable en Corse ?”

Acheter un catamaran chez un concessionnaire de marque

Notre conseil principal, si vous décidez d’opter pour l’achat d’un catamaran neuf, est de vous tourner vers un spécialiste reconnu pour une marque de bateau. L’avantage d’un tel commerçant est bien sa reconnaissance locale par la marque, ce qui vous garantit confiance et entretien sur le long terme.
Le fait qu’une marque accepte d’associer son image de façon exclusive avec un revendeur sur place est bien sûr un gage de qualité. C’est par exemple le cas si vous souhaitez acheter un catamaran Lagoon. Le leader mondial de la vente de catamaran à choisi la société insulaire Corsica Multicoques à Ajaccio pour les représenter de façon exclusive sur l’île. Ils sont donc les mieux placés pour parler des différents modèles, ils sont formés aux différentes options possibles, connaissent les aménagements proposés de série et ceux à “customiser” mais surtout ils accèdent en priorité au très faible stock de catamaran disponibles dans le chantier de la maison mère.

Acheter un catamaran chez un vendeur/loueur

Autre point important lorsqu’on achète un catamaran habitable, c’est d’envisager si vous allez le louer ou non. Cette solution de plus en plus fréquente permet de rentabiliser ou d’aider le financement pour l’acquisition du voilier. C’est donc un élément fondamental à prendre en compte au moment de l’achat.
Le deal en général repose sur le fait que vous consacrez les mois de haute saison (15 juillet au 30 août) à la mise en location de votre bateau. Entre 4 et 6 ou 7 semaines qui permettront de rembourser une partie de l’achat mais aussi l’entretien du bateau et éventuellement son hivernage.
Là encore, il est important de ne pas se tromper dans le choix de la société auprès de laquelle vous allez acheter puis louer le bateau. Vérifiez bien qu’elle propose l’ensemble des services et que son image à la location est “positive” pour vous éviter de vraies déconvenues.

Acheter dans un port à fort potentiel

Enfin, dernier conseil lors de l’achat, pensez déjà à la place au port.
Vous le savez, certains quais en Corse sont archi bondés. Il est donc difficile d’avoir une nouvelle place, d’autant que les places dédiées aux catamarans sont de fait plus larges que pour les monocoques.
Si votre objectif est de louer un peu le bateau pour rentrer dans les frais, choisissez donc un port d’attache avec un bon potentiel locatif. Il s’agit donc d’un port reconnu dans le monde de la plaisance, facile d’accès et propice à la location le plus souvent possible.
Et oui, en Corse il y a aussi ce facteur à prendre en considération. Porto Vecchio, Bonifacio, Macinaggio et dans une moindre mesure Calvi sont des ports très agréables, avec des noms touristiques évocateurs. Mais ce sont aussi des zones extrêmement ventées, même en été. La location n’en sera pas favorisée, tout comme l’usage du bateau qui recevra plus de chocs et demandera plus d’entretien.
Privilégiez Ajaccio ou Propriano pour cette option.

Pin It on Pinterest