La ville d’Ajaccio est sans conteste la Capitale de la plaisance pour la côte ouest de l’île.
Cette grande ville de 60000 habitants est installée depuis 1492 ( date de création de la citadelle génoise) au fond d’un large golfe réputé pour la possibilité de s’y abriter pour les marins.
C’est ainsi que les génois ont décidé d’y installer leur base principale, délaissant les zones de Sagone et Cargèse.

Aujourd’hui, il n’est donc pas étonnant de retrouver les mêmes avantages mis en avant par tous les loueurs de voiliers installés dans la cité impériale. Le fait que le golfe d’Ajaccio soit profond et bien fermé permet d’éviter les grosses journées de vent que l’on rencontre dans des zones comme Bonifacio, le Cap Corse ou la Revelatta en Balagne. Ainsi les jours de navigation sont bien plus nombreux en partant depuis la capitale de la Corse du Sud que de n’importe quel autres ports de plaisance insulaires.

Plusieurs ports disponibles

Ajaccio propose donc un vaste espace pour permettre de récupérer son voilier.
Entre le port Tino Rossi et le Port Charles Ornano, il faut noter aussi le vaste port de Commerce qui permet d’accueillir les ferry reliant la Corse au continent mais aussi les très nombreux bateaux de croisières où les grosses unités ( motor yacht comme voiliers prestigieux).
Le quai Brancaleoni fait le lien avec le port Tino Rossi.

Le Port Tino Rossi

Baptisé ainsi en hommage au célèbre chanteur ajaccien, le port Tino Rossi est plutôt appelé ” vieux port” par les habitants de la ville. C’est en effet le plus ancien, créé à l’abri de la citadelle et longtemps occupé uniquement par les pêcheurs.
Aujourd’hui ,la cohabitation entre les pointus de pêche , les voiliers des agences de location et les bateaux de particuliers est cordiale. Elle apporte même une touche humaine et purement méditerranéenne a ce lieu en plein centre ville. C’est d’ailleurs devenu un lieu de promenade des plus agréables, avec de très beaux restaurants et bar-glaciers, à deux pas du marché.

Le port Tino Rossi  c’est aujourd’hui 300 places de port dont la moitié non-fixe, c’est à dire destinée aux bateaux de passage ( taille en 5 et 10 m). Le site du port annonce 5000 escales par an pour 30 000 plaisanciers.
Le port dispose de sa propre capitainerie toute neuve, et d’installations modernes ( douches et sanitaires). De plus, dans l’espace consacré aux loueurs, on retrouve aussi des bar-restaurants, des réparateurs, de l’accastillage etc…

Contacts : 
Tél. : 04 95 51 22 72 – 04 95 51 55 43
Site web : http://www.port-ajaccio.com/

Le port de plaisance Charles Ornano

C’est le plus vaste des 2, avec plus de 800 places possibles.  Mais c’est aussi celui qui reçoit le plus de bateaux à l’année. Ainsi seules 200 places sont disponibles pour les voiliers de passage. Le port offre aussi des places extérieures (coffres) et de nombreux voiliers ont pris l’habitude de mouiller juste à l’extérieur des installations (attention toutefois, cela peut-être admis mais ce n’est pas légal, il y a des cas de verbalisation par les affaires maritimes).
C’est le port le plus proche de l’aéroport, pratique pour un départ en croisière rapide. Un super marché juste en face pour l’avitaillement et tous les commerces possibles sur la marina ( restaurant, bar, club, loueurs, accastillage, laverie, presse…)

Contacts :
Tél. : 04 95 22 31 98
Fax : 04 95 20 98 08

Infos complémentaires :

Les deux ports permettent le ravitaillement en carburant mais les accès ne sont pas les plus aisés.
Enfin, il est important de noter que les 2 ports peuvent être réserver en ligne via l’outil Resa Port Corse : https://www.resaportcorse.com/

Pin It on Pinterest

Share This