La Corse du Sud côté mer et côté terre.

La Corse du Sud côté mer et côté terre.

Oui découvrir la Corse du Sud à bord d’un voilier est sans aucun doute l’un des meilleurs moyens de toucher du doigt le côté sauvage et préservé de l’île de beauté. C’est d’ailleurs par la mer que l’on vérifie sans doute le mieux cette affirmation de “beauté sauvage”. Et c’est bien sûr la motivation première de ce blog dédié à la location de voiliers en Corse. Mais pour le “vrai” amoureux de cette île si dense, il est impossible de se contenter uniquement d’une “découverte maritime”.
La Corse est certes une île mais c’est aussi une vraie montagne dans la mer, avec des vallées, des sommets, des villages, des rivières, des villes et tout une population, une culture, une gastronomie etc à découvrir absolument. Et cela implique donc de débarquer !

Un mix terre-mer

Nous sommes plutôt partisans de faire un joli mix entre un séjour en mer et un séjour à terre. Et pour nous, cela vaut tout autant en Corse que sur l’ensemble des îles où la location de bateaux à voile est possible (NDRL: oui vous avez vu, on exclu les bateaux moteurs).
La solution “idéale” ressemble selon nous à un séjour de 15 jours en Corse avec une semaine passée à bord d’un voilier et une semaine passée à terre, dans un hébergement permettant de partir à la découverte des richesses de l’île.

Découvrir le sud de la Corse.

Vous êtes très nombreux à choisir le sud de la Corse pour la location de votre bateau. Les images des Îles Lavezzi, des plages de la région de Porto Vecchio, des falaises de Bonifacio, des mouillages sauvages de la zone de Senetosa, du charme des villages de Campomoro ou des criques “secrètes” du sud est attirent toujours plus de navigateurs.
Mais le Corse du Sud est aussi un arrière pays d’une rare richesse que nous vous invitons à découvrir aussi à terre.

Plage Palombaggia Porto Vecchio Corse du Sud

Comment se loger dans le sud de la Corse ?

Pour profiter pleinement d’une semaine dans le sud, il est important de bien choisir son lieu de résidence. Et cela tombe bien car la région est aussi celle qui propose la plus grande capacité de logement. Hôtels, location de villa, résidence de tourisme et bien sûr campings en Corse du Sud en mobil-home permettent de passer une semaine reposante et confortable tout en alliant “farniente” et découverte.

Où se loger en Corse du Sud ?

Là encore, tout est une question de goût . Peut-être qu’après une semaine en mer, vous aurez envie de retrouver une ambiance “urbaine” et animée. Dans ce cas là, la région de Porto Vecchio ou celle d’Ajaccio paraissent les plus appropriées.
SI ce besoin de “retour à la civilisation” est teinté d’envie d’authenticité, nous vous conseillons plutôt des zones de “petites” stations balnéaires ou de petits villages comme sait encore l’offrir la Corse. Parmi ces zones, vous en aurez certainement vue par la mer, comme Campomoro ou Porto Pollo dans le Valinco, Tizzano ou Pianotolli Caldarello plus au sud ou encore Saint Cyprien, Sainte Lucie ou Solenzara en remontant sur la côte est.
Et si vous vouliez au contraire complètement changer d’atmosphère avec un séjour plutôt montagne, sachez que là encore, la Corse propose des solutions incroyables. Il est possible d’opter pour des logements originaux dans des petits villages de montagne sans être jamais très loin de la mer. Dans ce cas là, tournez vous vers la sublime Alta Rocca pour profiter d’un séjour entre les aiguilles de Bavella, la plaine de la rivière du Rizzanese, la proximité de Porto Vecchio ou Propriano !

Montagne corse du Sud

Quoi faire en premier ?

Voila sans doute la question la plus difficile a trancher ? Car si vous êtes sur ce site d’amoureux de la location de bateau à voile en Corse, c’est que votre motivation principale reste la semaine passée en mer.
Cette question revient à répondre à ” Dans une glace à deux boules, est ce que l’on mange le parfum préféré d’abord pour profiter tout de suite ou en dernier pour garder le meilleur pour la fin ?”
Et franchement, les deux options se valent. Pourtant, nous avons nous notre préférence, que l’on applique dans l’ensemble de nos séjours comme récemment après avoir profiter d’une location de voilier en Guadeloupe auprès de nos amis exilés volontaires.
Selon nous, la bonne formule est de commencer par la semaine en mer puis de passer quelques nuits (une semaine) à terre pour se “remettre” sur le plancher des vaches.
Mais les partisans de la formule contraire arguent eux qu’il faut commencer par comprendre l’île à terre, s’habituer au climat puis valider la découverte en prenant du recul en mer.

Et selon vous, quelle est la meilleure solution ?

La Corse par la mer…et à terre !

La Corse par la mer…et à terre !

Le blog Location Voilier Corse parle, comme son nom l’indique, de tous les moyens de passer des vacances en mer autour des rivages de l’île de beauté.
Au fil des articles, nous y évoquons les ports de plaisances, les meilleurs mouillages, les bonnes adresses et les paillotes immanquables.
Mais nous y répétons aussi mille fois combien la Corse est riche et différente, combien elle mérite son qualificatif de ” montagne dans la mer”.
Nous allons nous interroger ici aujourd’hui sur l’opportunité de ne passer qu’une semaine en mer, ou de mixer un séjour à bord d’un voilier puis de le compléter par une découverte à terre.

La Corse, une destination multiple

Une chose est certaine, la Corse fait partie de ces destinations que l’on ne peut pas dire ” connaitre” en un seul séjour.
Certes l’île est toute petite, mais avec 1000 km de côtes, plus de 200 sommets culminant au delà de 2000 m d’altitude, des spots de surf et des stations de ski, des marinas pour plaisanciers millionnaires et des criques sauvages avec quelques cabanons, la Corse est d’une densité incomparable.
Au milieu de la méditerranée, cette île pourtant si proche réserve encore bien des surprises à tous les amateurs, même les plus avertis.

Se pose alors la question de savoir s’il faut se concentrer sur une zone précise pour des vacances, ou si au contraire, il faut rayonner et partir à la découverte du plus grand nombre possible de territoire.

Quand on opte pour la location d’un voilier en Corse, le temps d’une semaine, la réponse s’impose quasiment d’elle-même. Pour en profiter réellement avec 6 jours de mer possible, il faut savoir délimiter une zone de navigation et prendre le temps de l’exploration en fonction de l’équipage et de la météo. A la limite, en optant pour 2 semaines de location, un tour de corse est envisageable, mais là encore, en comptant sur une météo favorable, un équipage docile et des temps d’escale assez courts.

En mer mais aussi a terre

Et si la bonne idée était plutôt de mixer un séjour en mer, dans une des grandes zones de navigation de l’île et de le compléter (avant ou après) par une semaine à terre en optant pour une location vacances corse ?
Combien d’entre nous, marins ou plaisanciers, se sont insurgés contre ces touristes ne sortant jamais de leur hôtel-club all inclusive ? Combien se sont moqués de ces moutons en autocar, suivant un chemin tout tracé ? Alors peut-on réellement envisager de ne jamais sortir de son bateau pour partir à la découverte de la terre, de ses habitants, de ses coutumes, de sa culture ?
Et la question est encore plus brûlante quand on parle d’une terre comme la Corse où l’âme est sans conteste à rechercher dans l’intérieur et non pas au bord de mer.
Alors OUI, pour nous, rien de mieux que de savoir mélanger les plaisirs du marin à ceux du terrien. Il faut savoir amarrer son bateau quelques heures ou quelques jours pour partir à la découverte des montagnes corses, savoir se baigner dans une des rivières limpides qui coulent des lacs d’altitude, savoir goûter des plats “ruraux” différents de ceux proposés par les restaurants des ports de plaisance fréquentés lors des arrêts techniques…

Se partager pour mieux profiter de la Corse

Ainsi, nous vous suggérons d’opter pour un début de séjour en mer, histoire de totalement couper avec la frénésie moderne, à bord d’un voilier face aux côtes corses. Puis de choisir une maison ou une location, pas forcément au bord de la mer, afin de remettre les pieds sur terre mais en douceur, dans le calme d’un arrière pays corse accueillant et authentique. Rien ne vous empêchera de goûter à nouveau aux joies de la baignade en mer, mais le fait de la partager différemment vous enrichira encore un peu plus, avec tellement plus de choses à raconter lors de votre retour.

La Corse à cette chance inouie de pouvoir offrir un choix aussi vaste, profitez en !

Les compagnies maritimes entre la Corse et le continent.

Les compagnies maritimes entre la Corse et le continent.

On a beau se préparer à passer une semaine de croisière en voilier en Corse, on peut tout de même avoir envie de faire la traversée vers l’île en car ferry.
C’est d’autant plus vrai si vous souhaitez prolonger le séjour à terre, un véhicule étant totalement indispensable pour bine profiter des charmes de l’île.
Pour rejoindre la terre ferme, il vous faudra donc emprunter l’une des compagnies maritimes qui réalisent quotidiennement des rotations entre les ports français, italiens et corses.

Les forces en présence

Pendant longtemps, l’immense majorité des voyageurs ne se posaient pas la question : la SNCM était la compagnie “historique”. Mais l’avènement de la Corsica Ferries, modèle lowcost très améliorer et les conflits sociaux sans fins ont mis un terme a cette domination. Aujourd’hui, ce sont les “bateaux jaunes” qui s’accapare la plus grande part du marché.
Avec des liaisons depuis Nice, Toulon et l’Italie, la compagnie créée par le bastiais Mr Lhotta est aujourd’hui archi dominatrice.
Pourtant, même au plus fort de la tempête, la compagnie Méridionale a tenu la barre, en collaboration avec la moribonde SNCM. Elle a su trouver sa place dans un modèle proche des clients, avec plus de services dans des cargos mixtes parfaitement adaptés aux traversées Corse – Continent.
Depuis 2016, la SNCM n’existe plus et c’est un consortium d’entrepreneurs corses qui a repris l’exploitation de la ligne Marseille-Corse. La compagnie s’appelle Corsica Linea et elle semble très bien née. Le service a bord est le point primordial des nouveaux propriétaires, décidés à œuvrer au service de l’île plutôt que de sa lancer dans une guerre tarifaire au détriment des prestations.
Il existe aussi depuis des années la compagnie Moby, qui permet de relier l’Italie avec Bastia.
Enfin, il ne faut pas oublier que l’on peut rejoindre la Corse depuis la Sardaigne. Le plus simple étant la “courte” ligne entre Bonifacio et Santa Teresa, mais aussi accessible entre Porto Torres et la Corse.

Alors comment choisir ?

Il vous faudra absolument passer du temps sur les différents sites internet. Mais pour faire simple, concentrez vous sur les sites de la Corsica Ferries et Corsica Linea.
Comparez bien en détail toutes les offres, sans vous arrêter aux premiers prix affichés. Comparez aussi de façon réelle, les mêmes types de cabines, de voitures embarquées, de prestations a bord etc.
Globalement, il ressort que la Corsica Ferries est souvent un peu moins chère que ses concurrentes Corsica Linea/Meridionale ( sur le même site) mais selon les dates, cela peut s’inverser.
Tenez aussi compte du port de départ, Marseille étant le mieux desservi pour la majorité des touristes français. Personnellement, depuis quelques mois, nous avons plus souvent opté pour la nouvelle compagnie Corsica Linea et son service très supérieur. Exception faite pour les derniers billets achetés, la différence de prix était dans ce cas là trop importante.

Les sites des différentes compagnies

 

Appebike, une solution écolo et branchée pour découvrir la Corse

Appebike, une solution écolo et branchée pour découvrir la Corse

Récemment, lors d’une escale à Ajaccio, nous avions regretté de ne pas pouvoir proposer aux personnes à bord un service de vélo à la location pour découvrir la ville.
Certes il est possible de louer une moto ou un scooter mais rien de facilement accessible et non polluant. En racontant cela à d’autres skyper, nous avons échangé des informations sur une solution nouvelle sur l’île mais qui révolutionne déjà le concept de la location de vélo en Corse : Appebike

Appebike ou happy bike.

AppeBike est une start-up ajaccienne qui a mis en place un réseau de location de vélo électrique, un peu partout en Corse. En cela, il ne s’agit pas encore forcément d’une grande innovation. Là où le projet devient super intéressant, c’est le fait que l’on trouve ces vélos en libre service et que l’on peut les louer très facilement à l’aide de son téléphone portable !
Grâce à une application très simple et intuitive, il est possible de débloquer le cadenas du vélo avec son smartphone et de partir pour une heure ou une journée à la découverte de la Corse.

Découvrir la Corse en vélo et avec son téléphone.

Mais l’application n’est pas qu’une simple clé virtuelle. Certes elle permet de payer la location, de valider l’état des lieux, de communiquer avec les équipes en Corse etc…Mais l’application comme le site internet regorge d’informations permettant de transformer la location en une véritable journée de découverte. A partir de tous les points de location, il est proposé des itinéraires géolocalisés permettant de s’orienter, choisir la bonne route et aller plus loin que les itinéraires classiques. En faisant quelques recherches sur internet nous avons découvert des témoignages d’utilisateurs ayant parcouru des distances impressionnantes sur les vélos Appebike. Il ne faut pas oublier qu’il s’agit de vélo à assistance électrique, donnés pour une autonomie de 120 km ! Cela veut dire ( en traduisant un peu) que l’on peut utiliser l’assistance pendant plus de 80 à 90 km et ainsi réduire très sensiblement les efforts que peu apprécient sur un vélo.

Une aubaine pour les plaisanciers

Les vélos sont aujourd’hui disponibles dans de nombreux hôtels, un peu partout en Corse, mais aussi dans des offices du tourisme et bientôt j’espère dans des ports en Corse. C’est une vraie bonne nouvelle pour tous les plaisanciers ou skipper en Corse. Imaginez le nombre d’heures passées à quai, en attendant que la météo s’améliore, que la houle baisse, que les clients arrivent etc… Il serait alors possible de s’évader quelques heures de la zone du port et d’aller découvrir facilement d’autres coins de la zone, comme l’intérieur de l’île depuis Porto Vecchio par exemple, les Calanche de Piana depuis Cargèse ou les vieux villages de Balagne depuis Calvi. Mais pensez aussi au temps gagné pour se déplacer sans polluer ( Vélo électrique….) dans des villes comme Ajaccio ou Bonifacio, et comme nous, vous aurez très envie de tester ce nouveau concept 100 % corse.
Une excellente initiative à suivre absolument.

Plus d’infos :

Pour en savoir plus, il vous suffit de rejoindre la communauté sur le site http://appebike.com/fr/ ou de télécharger l’application sur Android et IOS.
Vous pouvez aussi joindre les créateurs du concept et les équipes par téléphone : 04.95.24.22.03

 

Aller en Corse en bateau

Aller en Corse en bateau

Si nous traitons en général sur ce site de la location de voilier en Corse, nous allons évoquer aujourd’hui le moyen de rejoindre l’île de beauté en car ferry.
En effet, même si vous allez passer une ou deux semaines à bord de votre voilier pour découvrir la Corse, vous êtes de plus en plus nombreux à opter pour l’une des compagnies maritimes depuis le continent ( ou l’Italie) vers l’un des ports Corses plutôt que de prendre un avion, pourtant plus rapide.

Prendre le bateau, c’est déjà le début de la croisière.

Embarquer sur un ferry à Marseille par exemple, c’est déjà le sentiment de commencer l’aventure marine qui vous attend chez le loueur.
De plus, le fait de choisir de traverser à Marseille, Toulon ou Nice vous offre la possibilité d’embarquer votre véhicule à bord. Cela vous donnera de nombreuses possibilités après votre location si vous avez choisi de prolonger le séjour en Corse. C’est d’ailleurs un réèl conseil que l’on vous donne et que l’on développera prochainement : prenez le temps de découvrir l’intérieur de l’île après avoir longé les côtes. Vous aurez ainsi un regard différent sur cette île, véritable montagne dans la mer en Méditerranée.

Quelle compagnie de ferry choisir ?

Depuis quelques années, la réponse était très orientée. Vous avez forcément entendu parler des problèmes sociaux qui ont agité le port de Marseille et l’ancienne compagnie historique aux bateaux blancs.
C’est désormais totalement terminé avec la cessation d’activité de la SNCM et son rachat par un groupement totalement original. En effet, c’est un consortium de 15 professionnels insulaires qui a racheté en 2016 les actifs de la compagnie pour la développer sous de nouvelles couleurs et surtout une volonté toute neuve : celle d’être entièrement au service du développement de la Corse.

Corsica Linea, l’atout corse

Corsica Linea, c’est donc le nom de cette nouvelle compagnie corse qui dessert tous les jours le port de Marseille avec les 4 ports de commerce insulaires ( Ajaccio, Bastia, Ile Rousse et Porto Vecchio, Propriano étant desservi uniquement par la compagnie partenaire La Méridionale).
Cette compagnie, en plus de son actionnariat atypique, à choisi de faire une révolution pour “tout changer”.

De nombreux changements sur les ferry corses

Cela a commencé par la couleur des bateaux.
Les navires de la compagnies arborent fièrement un joli rouge du plus bel effet en mer, répondant au jaune de la Corsica Ferries et au bleu de la Méridionale.
Mais la compagnie a aussi choisi de ne pas s’engager dans une course à tout prix dans le lowcost.
Son crédo est plutôt de revenir aux basiques du service client.
Nous l’avons dit plus haut, prendre un ferry pour la Corse est déjà un geste de vacances. Alors, autant que le premier contact soit excellent. Cela passe donc par un service hôtelier de très bonne qualité, du personnel accueillant dès l’embarquement ( garage ou passerelle) et des prestations de qualité.
Des couettes confortables dans les cabines, des services de bar et restauration d’un très bon niveau, des attentions de tous les instants pour les voyageurs…autant de petits signes qui font que la traversée est de plus en plus agréable.

Plus d’informations :

Compagnie Corsica Linea
Site internet : https://www.corsicalinea.com/
Tel et réservation : 0825 88 80 88
Réservation possible en agence de voyages et sur internet.

Les autres compagnies
Il existe 3 autres compagnies permettant de rejoindre la Corse :
La Méridionale qui travaille en collaboration avec la Corsica Linea
La Corsica Ferries au départ de Nice, Toulon et l’Italie
La Moby Lines au départ de Nice et Italie

Pin It on Pinterest