Acheter un catamaran en Corse

Acheter un catamaran en Corse

Dans le monde de la plaisance en méditerranée, et donc en Corse, il existe deux clans bien distincts. Les amoureux inconditionnels des voiliers monocoques et les fans des catamarans.
Pendant longtemps Mare Nostrum a été considéré comme une mer non adaptée aux multicoques, jugés peu adapté à la houle et aux vents rencontrés ici, à l’opposé des Caraïbes où les alizés réguliers et peu violents semblaient être la zone idéale pour ces larges bateaux.
Mais les fabricants de catamarans habitables ont proposé d’énormes évolutions sur les gammes de bateaux à la vente pour allier de façon incroyable l’espace et le confort d’un bateau à plusieurs coques avec les performances d’un voilier monocoque.
Et cela se retrouve dans la location avec une demande de plus en plus importante pour une location de catamaran en Corse ( nous y reviendrons) . Ainsi se pose la question de ” où acheter un catamaran habitable en Corse ?”

Acheter un catamaran chez un concessionnaire de marque

Notre conseil principal, si vous décidez d’opter pour l’achat d’un catamaran neuf, est de vous tourner vers un spécialiste reconnu pour une marque de bateau. L’avantage d’un tel commerçant est bien sa reconnaissance locale par la marque, ce qui vous garantit confiance et entretien sur le long terme.
Le fait qu’une marque accepte d’associer son image de façon exclusive avec un revendeur sur place est bien sûr un gage de qualité. C’est par exemple le cas si vous souhaitez acheter un catamaran Lagoon. Le leader mondial de la vente de catamaran à choisi la société insulaire Corsica Multicoques à Ajaccio pour les représenter de façon exclusive sur l’île. Ils sont donc les mieux placés pour parler des différents modèles, ils sont formés aux différentes options possibles, connaissent les aménagements proposés de série et ceux à “customiser” mais surtout ils accèdent en priorité au très faible stock de catamaran disponibles dans le chantier de la maison mère.

Acheter un catamaran chez un vendeur/loueur

Autre point important lorsqu’on achète un catamaran habitable, c’est d’envisager si vous allez le louer ou non. Cette solution de plus en plus fréquente permet de rentabiliser ou d’aider le financement pour l’acquisition du voilier. C’est donc un élément fondamental à prendre en compte au moment de l’achat.
Le deal en général repose sur le fait que vous consacrez les mois de haute saison (15 juillet au 30 août) à la mise en location de votre bateau. Entre 4 et 6 ou 7 semaines qui permettront de rembourser une partie de l’achat mais aussi l’entretien du bateau et éventuellement son hivernage.
Là encore, il est important de ne pas se tromper dans le choix de la société auprès de laquelle vous allez acheter puis louer le bateau. Vérifiez bien qu’elle propose l’ensemble des services et que son image à la location est “positive” pour vous éviter de vraies déconvenues.

Acheter dans un port à fort potentiel

Enfin, dernier conseil lors de l’achat, pensez déjà à la place au port.
Vous le savez, certains quais en Corse sont archi bondés. Il est donc difficile d’avoir une nouvelle place, d’autant que les places dédiées aux catamarans sont de fait plus larges que pour les monocoques.
Si votre objectif est de louer un peu le bateau pour rentrer dans les frais, choisissez donc un port d’attache avec un bon potentiel locatif. Il s’agit donc d’un port reconnu dans le monde de la plaisance, facile d’accès et propice à la location le plus souvent possible.
Et oui, en Corse il y a aussi ce facteur à prendre en considération. Porto Vecchio, Bonifacio, Macinaggio et dans une moindre mesure Calvi sont des ports très agréables, avec des noms touristiques évocateurs. Mais ce sont aussi des zones extrêmement ventées, même en été. La location n’en sera pas favorisée, tout comme l’usage du bateau qui recevra plus de chocs et demandera plus d’entretien.
Privilégiez Ajaccio ou Propriano pour cette option.

Louer un voilier dans le sud de la Corse ?

Louer un voilier dans le sud de la Corse ?

Le sud de la Corse, et plus précisément la zone entre Bonifacio et Porto Vecchio, est la véritable star du tourisme sur l’île. C’est aussi le cas pour les plaisanciers dont la majorité rêve de naviguer face aux falaises blanches de la ville la plus méridionale de France.
Mais est-ce une bonne idée ? Voici quelques réflexions qui n’engagent que l’auteur de ces lignes.

Pourquoi naviguer dans l’extrême sud ?

Ce triangle d’or attire chaque année des milliers de navires. Et cela n’est bien sûr pas un simple hasard. Naviguer autour des villes de Bonifacio, Porto Vecchio et les îles Lavezzi reste un plaisir que tous veulent partager. Cette tendance est d’ailleurs confirmée par les études réalisées par certains sites spécialisés dans la location de voilier en Corse entre particuliers.
Il est à noter que ces “spots” sont pourtant très différents.

Porto Vecchio et ses plages “people”

Choisir de louer ou de naviguer dans la région de la cité du sel, c’est prendre l’option plutôt plages – mouillages et fiesta. Les plages du sud de la ville sont effectivement superbes. Les noms évoquent pour tous de belles criques, des pins, du sable blanc. Palombaggia, Santa Giulia, Rondinara au sud, mais aussi Saint Cyprien, Cala Rossa, San Benedettu ou même Pinarello au nord…autant de superbes lieux à découvrir en plaçant le bateau au mouillage pour profiter au mieux des animations à terre.

Louer à Bonifacio, option plus sportive.

La ville est perchée sur les falaises blanches, et offre un port unique en méditerranée, comparable à un fjord islandais. De ce fait, peu de plages et de mouillages abrités s’offrent aux voiliers. Quelques lieux connus comme Piantarella ( mouillage normalement très réglementé) Santa Manza ou Balistra permettent de s’abriter des violents coups de vent ( voir plus bas) . Opter pour la location à Bonifacio, c’est donc choisir une pratique plus sportive, plus marine, avec beaucoup plus de temps passer sur le bateau….et c’est très bien aussi.

Les îles Lavezzi

Ce chapelet d’îles appelées les Lavezzi sont toutes classées dans la réserve naturelle des Bouches de Bonifacio. De ce fait, la plaisance et surtout le mouillage dans la zone y sont très réglementés. L’île de Cavallo est la seule habitée mais l’accès y est là encore très surveillé, mais pas pour les mêmes raisons environnementales.  Ce coin de rêve est souvent comparé aux Seychelles pour ses gros blocs de granite gris qui plonge dans une mer aux couleurs incroyables. La zone est effectivement magique. Elle attire donc de nombreux bateaux. Les skippers professionnels connaissent les meilleurs mouillages et les occupent le plus possible. Cela créé donc quelques zones “surpeuplées” l’été.
Attention tout de même, cette zone devient beaucoup moins idyllique lorsque le vent se met à souffler.

Pourquoi ne pas opter pour une location dans le sud ?

Rester à quai

Selon moi, le Sud de la Corse n’est pas forcément une zone adaptée à la location de voiliers ou de catamarans, ou du moins ce n’est pas pour tout le monde. Le vent souffle dans cette zone près de 300 jours par an ! Et même si vous cherchez un peu de vent pour naviguer à la voile ( nous sommes fans nous aussi) il y a quand même pas mal de “chance” que vous restiez plusieurs à quai dans l’un des 2 ports, ou au mouillage à l’abri.

L’option catamaran

Autre point important, si vous êtes attiré par les catamarans, le port de Bonifacio n’est pas le plus simple à manœuvrer, surtout si le vent (toujours lui) est présent. Dans le cas précis des multicoque, nous vous conseillons vraiment d’opter pour une autre zone de départ d’autant que vous trouverez plus de choix dans les autres zones de l’île ( cliquez ici pour louer un catamaran en Corse ).

Moins de liberté

Enfin, le fait de louer à Bonifacio ou Porto Vecchio permet certes de réduire la durée du trajet pour rejoindre le sud, mais vous “condamne” presque à rester dans le sud toute la semaine de location. Louer à une extrémité de l’île oriente déjà très fortement votre futur itinéraire.

Le sud malgré tout.

Mais si la météo est avec vous, il faut reconnaitre que cette zone est vraiment superbe à naviguer, en poussant par exemple plus au sud vers la Sardaigne, ou en choisissant de remonter un peu vers le nord ouest et les côtes sauvages entre Roccapina et Tizzano.
Louer un voilier dans le Sud de la Corse n’est donc pas sans conséquences, mais cela rajoute un peu à l’aventure non ?

Quel voilier choisir en Corse ?

Quel voilier choisir en Corse ?

Voila la question classique que vous vous êtes certainement déjà posé en évoquant le projet de découvrir la Corse à la voile :

Catamaran ou monocoque ?

Car certes on parle ici de voiliers et donc de navires dont la propulsion principale se fait grâce au vent dans les voiles. Oui nous aimons tous les voiliers, mais lorsqu’on parle de croisière autour de l’île de beauté, les deux écoles s’affrontent : faut-il une seule coque ou plusieurs ?

Les avantages et inconvénients du monocoque en Corse

Location voilier Corse

Il existe une sorte de consensus chez les marins aguerris. Les monocoques sont des bateaux plus “marins” que leur cousin à plusieurs coques. L’origine même des bateaux est bien à une seule coque.
En général, on considère que les bateaux monocoques sont meilleurs en navigation, vont plus vite et sont souvent plus faciles à manœuvrer sous voile.
Du fait de leur taille, et surtout de leur largeur, ils accèdent plus facilement à toutes les places à quai dans les ports insulaires. Par contre, leur quille plus profonde peu les gêner dans certains mouillages.
La vitesse de glisse du bateau est souvent liée à la capacité a avoir le moins de surface mouillée au niveau de la coque. Il parait donc logique d’avoir un avantage pour les voiliers monocoques dans ce domaine là.
Mais c’est aussi un contre argument souvent avancé par les amateurs de multi : un bateau à la gîte est moins confortable qu’un bateau à plat !
Côté espace, forcément, les zones à vivre sont plus restreintes et tout est calculé pour optimiser chaque place. Bien sûr on ne parle pas des navires de 50 pieds et plus, où se problème est moins prégnant.

Les avantages et inconvénients du catamaran en Corse

Catamaran Lagoon en corseLes deux arguments massues sont forcément : le confort et l’espace.
La location de catamaran en Corse est en général réalisée par des familles ou des groupes d’amis plus nombreux, moins à la recherche de navigation que de très bons moments conviviaux en mer.
Mais attention, cela ne veut pas dire que le cata est toujours pépère. Il est possible de faire naviguer ces bateaux a des allures très agréables, pleine de sensations fortes quand les 2 coques viennent enfourner dans la houle d’ouest si fréquente l’été en Corse.

L’espace est donc le super point fort des catamarans. Chaque coques reçoit une ou deux cabines ( voir plus pour des bateaux plus grands) le carré à vivre est souvent très vaste avec en plus une espace extérieur aussi large que le bateau. Et cela sans compter les fameux filets avant que toute la famille va se disputer pour jouer ou bronzer.

Tout ces points forts sont aussi des points faibles. La taille et l’espace signifient un bateau plus large, donc compliqué à amarrer à quai dans certains ports de Corse en plein été, même pour faire le plein ou l’avitaillement.
De même certaines criques deviennent compliquées à manœuvrer. Enfin, il ne faut pas se mentir, un catamaran dans la houle subit lui aussi le roulis.
Qui dit bateau plus grand dit aussi souvent un peu plus cher. La location d’un catamaran est en général plus chère que celle du monocoque.

Avec ou sans skipper ?

La question mérite d’être posée, car après avoir énumérer les avantages et les inconvénients, on se rend bien compte que le skipper sera quasi toujours présent dans le cadre d’une location de catamaran mais que pour un voilier, cela est finalement pas si fréquent.
A chacun tout de même de bien mesurer ses compétences et les risques encourus pour son équipage ( souvent la famille ou les amis) en cas de sur-estimation.

Alors en conclusion, que choisir ?

Il n’y a pas de bonne réponse ni de solution idéale. Chaque projet de croisière est différent en fonction de l’équipage. Il est juste bon de connaitre les plus et les moins des 2 types de voiliers puis de faire un choix collégial afin de passer le meilleur moment possible sur les eaux corses.

Petit rappel de sécurité

Pour rappel ,aucun permis n’est demandé pour louer un voilier en Corse. C’est pour cela que quelques vrais professionnels de la location de bateau sur l’île prennent beaucoup de temps au téléphone avec leur futur client pour estimer les capacités de marin de l’interlocuteur et ne pas le louer n’importe quoi sans un contrôle minimum.

Pour rédiger ce sujet, nous avons fait appels à deux loueurs voisins situés sur le port Tino Rossi à Ajaccio. Merci à eux d’avoir jouer le jeu en toute transparence. Il s’agit de James de la société Ajaccio Marine Center et Etienne de la société Corsazur Marine

Pin It on Pinterest